Babi BADALOV
Plasticien

Babi a obtenu une bourse à la création en partenariat avec l’atelier des artistes en exil

Quel est votre parcours artistique ?
J’ai toujours puisé dans mes souvenirs personnels, tout en traitant des questions sociétales. Tout a toujours été un matériau artistique pour faire de la poésie visuelle (des lettres, des mots, des phrases, des images, des objets). J’ai toujours travaillé à partir de mes expériences. L’art pour moi est existentiel et politique.

Quel regard portez-vous aujourd'hui sur votre profession ?
Je suis un véritable artiste, j’ai obtenu la nationalité française, je ne suis plus réfugié. Je suis un artistes engagé et mobilisé. C’est comme si j'étais en guerre permanente.

Comment vous voyez-vous dans 5 ans ? Dans 10 ans ?
Je suis pessimiste, très pessimiste. Je pense qu’il y aura une guerre et tout ce qui s’en suit.

Interview réalisée en 2017
Photographie : Antonin Amy-Menichetti