Emma GRECHI
Golfeuse

Emma a reçu une bourse pour financer sa participation aux compétitions internationales

Quel est votre parcours sportif ?
J’ai grandi dans une famille où le sport était omniprésent, c’est donc naturellement que j’ai découvert le tennis, le ski, le judo et enfin le golf à l’âge de 10 ans avec ma grand-mère. J’ai rapidement descendu mon index et j’ai participé à mes premiers championnats de France 2 ans après. Un top 20 et un titre de championne de France par équipe de moins de 13 ans m’ont procuré des émotions telles que j’ai dès lors annoncé à mes parents que je désirais devenir joueuse professionnelle sur le Tour et je me suis donnée tous les moyens pour y arriver. Mon parcours amateur peut se résumer avec 14 victoires en Grands-Prix, 2 titres de Championne de France en catégories Minimes et Cadettes ainsi que 2 places de vice-championne de France dames et Cadettes. J’ai eu l’honneur de pourvoir être sélectionnée pour représenter la France aux Championnats d’Europe par équipe Girls et Dames. Sur le circuit international amateur, j’ai réalisé 5 tops 10. Je suis passée professionnelle en 2018 sur la 2ème division européenne (LETAS), et j’ai gagné le Belfius Ladies Open en 2019, sur ce circuit. La même année, j’ai obtenu un droit de jeu sur la 1ere division européenne (LET), circuit sur lequel je suis actuellement.

Quel regard portez-vous aujourd’hui sur votre profession ?
Le golf féminin semble, ces dernières années, accéder à une renaissance plus importante en Europe notamment grâce au soutien de la LPGA et à l’arrivée, du golf, aux Jeux Olympiques. Être golfeuse professionnelle, c’est avant tout un métier de passion qui me permet de vivre une vie hors du commun faite de beaucoup de travail : technique, physique et mental mais aussi de voyages, de rencontres, et de partages. Mais l’essence même de mon métier est de réaliser des performances qui me font ressentir des émotions si intenses que seul le sport peut vous faire connaître !

Comment vous voyez-vous dans 5 ans ? Dans 10 ans ?
Dans 5 ans, j’aimerais avoir plusieurs victoires sur le Ladies European Tour et réaliser l’un de mes grands rêves : représenter les couleurs de mon pays lors des Jeux olympiques de Paris en 2024.  Dans 10 ans, j’espère intégrer le circuit de la LPGA et donc vivre aux Etats-Unis. Participer à des tournois majeurs ainsi qu’à la Solheim Cup seraient des évènements forts de ma carrière.

Interview réalisée en 2021
Photographie : Julia Grandperret