Luca Van Assche
Joueur de tennis

 Luca a reçu une bourse pour participer au tournoi Orange Bowl aux Etats-Unis

Quel est votre parcours sportif ?
J’ai commencé le tennis à l’âge de 4 ans, à Aix-en-Provence. En regardant mon idole, et les autres meilleurs joueurs mondiaux jouer à Roland Garros et dans le monde entier, j’ai su dès mon plus jeune âge que je voulais devenir joueur professionnel de tennis. J’ai donc tout mis en œuvre pour continuer mes études à un très bon niveau, et évidemment progresser le plus possible dans mon sport. A 12 ans, j’ai commencé à jouer des tournois internationaux, appelés « Tennis Europe », pour pouvoir me comparer aux autres joueurs internationaux. A l’âge de 13 ans, j’ai rejoint le Pôle France de tennis à Poitiers pendant 1 an. En 2018, j’ai notamment été champion de France et d’Europe. Depuis quelques années, je participe à des tournois juniors U18 et j’ai commencé en 2020 à jouer quelques tournois Futures, des tournois Challengers et des ATP, des tournois avec des professionnels. Durant cette saison 2020-2021 en cours, j’ai été finaliste J1 en Espagne. J’ai également été demi-finaliste au JA à l’Orange Bowl aux Etats-Unis, un des tournois les plus forts chez les juniors. J’ai participé au tableau final de Roland Garros Junior avec 2 ans d’avance. J’ai pu jouer des tournois Futures et des tournois Challengers et j’ai réussi à gagner 4 points ATP, ce qui me permet d’être le meilleur joueur né en 2004 dans l’ATP. J’ai aussi eu l’énorme chance de pouvoir participer à l’ATP 250 de Montpellier en février.

Quel regard portez-vous aujourd'hui sur votre profession ?
Ma carrière tennistique est très enrichissante et me permet de pratiquer ma passion tous les jours. J'adore la compétition. Cela permet de mettre en avant certaines qualités comme le dépassement de soi, la concentration, la persévérance, la rigueur. Je suis amené à beaucoup voyager. C’est un aspect de ma vie que j’aime tout particulièrement car je découvre souvent de nouvelles langues, de nouvelles traditions, de nouvelles cultures, qui me permettent de m’ouvrir plus au monde de nos jours.

Comment vous voyez-vous dans 5 ans ? Dans 10 ans ?
Dans les années à venir, j’aimerais faire partie des meilleurs joueurs mondiaux de tennis. J’espère gagner des Grands Chelem, remporter la Coupe Davis avec l’équipe de France et participer aux JO, dont ceux à Paris en 2024.

Interview réalisée en 2020
Photographie : Kamila K.Stanley