Ibrahim ADAM
Architecte

Ibrahim a reçu une bourse pour financer la réalisation de ses travaux


Quel est votre parcours artistique ? 

J’ai travaillé au poste d’assistant dans un cabinet d’architecture, comme designer de céramique et de porcelaine, j’ai conçu des panneaux de décor pour des films et des pièces de théâtre, j’ai fait des études de cas et de faisabilité du traitement du plastique.


Quel regard portez-vous aujourd'hui sur votre profession ?

L’architecture est la mère de tous les arts, elle combine l’ensemble des disciplines artistiques qui concernent aussi bien l’intérieur que l’extérieur, puisqu’elle doit concevoir des espaces en 3 dimensions. Il est aussi important de travailler à des maquettes  physiques  qu’à des maquettes virtuelles grâce à des logiciels de 3D sur un ordinateur.


Comment vous voyez-vous dans 5 ans ? Dans 10 ans ?

 Je n’ai pas de représentation très précise de ce que je serai dans 5 ou 10 ans, mais je souhaite contracter le maximum de projets architecturaux, apprendre à me servir de logiciels avancés pour l’architecture (Autocad), maitriser le français et avoir un chez moi avec une compagne, aspirer à une « vie normale ».

 

 

Photographie : Antonin Amy-Menichetti